Vos professeurs d'aikido à Parthenay

La recherche d'un enseignement de qualité

Didier Pénissard, Enseignant diplômé d'Etat DEJPS au sein du club de Parthenay L'aïkido club de Parthenay est dirigé techniquement par deux enseignants.

Les deux professeurs sont titulaires du DEJPES (diplôme d'État). 

Didier Pénissard Ceinture noire 5ème Dan et  Elisabeth Pénissard Ceinture noire 4ème Dan 

   

Elisabeth Pénissard Senseï

Enseignante Aikido des Enfants

J'ai commencé l'aikido en 1978 dans le club de Parthenay, sous la direction de Jean-Pierre Trainaud enseignant adultes et Annie Trainaud, enseignante enfants. En 1979 Jean-Pierre a du cesser l'enseignement pour des raisons de santé et Dominique Largarde est devenu le professeur du club.

Dominique m'a préparé au 1er dan que j'ai obtenu en 1984. Pause dans la pratique de l aikido de 1989 à 1992, date à laquelle je reprend les entrainements avec Didier et débute l'enseignement des cours enfants. En 1995 j'obtiens le 2ème Dan.

Je prépare et réussis le brevet d'état d'éducateur sportif à Paris en 1998, suivi du 3ème Dan en 1999.

Pendant la pause de Didier en tant qu'enseignant, je dirige les cours adultes et enfants.

En 2015 je recois le 4ème Dan, résultats de plusieurs années de préparation.

"Déjà 50 ans de pratique à Parthenay".

1959 début de la discipline dans la cité médiavale

Extrait de
L'aïkido est né à Parthenay en 1965 La Belle Feuille de Parthenay

Maître Nakazono Premier Enseignant Aikido à Parthenay

"Déjà 50 ans de pratique à Parthenay".

   L'aïkido est né à Parthenay, officiellement en janvier 1965, après la venue en Gâtine de plusieurs grands maîtres japonais invités à l'initiative du judo club de Parthenay.

    Cette association avait souhaité diversifier les différentes formes de pratiques martiales.

   Maître Noro, 5e dan, a été le premier à animer cette discipline dans la cité en mars 1963, arrivant directement du Japon. Lui ont succédé maître Nakazono, 7e dan, délégué officiel pour l'Europe de l'Aïkikai de Tokyo (Centre mondial d'aïkido) à partir de décembre 1964 et maître Tamura, 6e dan, à compter de février 1965. 

 Ces deux maîtres ont assuré l'enseignement de cet art martial à Parthenay, alors qu'ils dispensaient et transmettaient leur savoir essentiellement dans les grandes villes d'Europe. C'est dire la qualité de formation, dont ont pu bénéficier les pratiquants de cette époque en côtoyant ces grands maîtres. 

 Ces derniers ont trouvé en Gâtine une certaine qualité et richesse de vie. Pour preuve, maître Nakazono s'est installé à Parthenay durant plusieurs mois avec sa femme et ses deux fils. Il a ensuite quitté l'Europe pour les Etats-Unis, où il est décédé en octobre dernier.

Aujourd'hui à Parthenay son enseignement est toujours vivant. Jean-Pierre Trainaud, son disciple, a été le garant de cet art et a assuré la continuité de cet enseignement jusqu'à sa mort en février 1981. Depuis, ses élèves prodiguent toujours le même état d'esprit. 

Pourquoi et comment ces grands maîtres sont-ils venus à Parthenay ? Il est possible que, vu du Japon, Paris précédant Parthenay dans le dictionnaire, ces maîtres ont trouvé naturel de s'installer dans la capitale de la Gâtine, proche du nombril du monde, et non dans la capitale parisienne.

Philippe Renault, article paru dans La Belle Feuille de Parthenay (1995)